Manifestation à l'occasion des 50 ans de la Commission fédérale de la consommation CFC

Économie du partage - Les chances et les risques

A l’occasion de ses 50 ans d’existence, la Commission fédérale de la consommation (CFC) a organisé un symposium consacré à l’économie de partage, afin de permettre aux participants de se faire une opinion sur ce sujet en vogue. En tant que commission tripartite et organe consultatif du Conseil fédéral et de l’administration fédérale, la CFC doit s’informer sur les innovations, les changements à venir et les développements dans la politique, l’économie et la société afin de pouvoir proposer des solutions sous forme de recommandations à l’intention du monde politique.

L’économie de partage, ou l’économie collaborative, constitue aujourd’hui un phénomène économique à croissance fulgurante, porté par l’internet et un marché quasi illimité sur lequel consommateurs et consommateurs ou entreprises et consommateurs peuvent échanger des biens et des services sur des plateformes en ligne ou financer des projets en faisant appel au financement participatif, dit crowdfunding (le nombre d’investisseurs ou de donateurs potentiels est pratiquement infini). Ce phénomène perturbe le monde du travail et celui des finances, qui ont assisté à l’apparition de termes comme crowdsourcing, crowdlending, crowddonating, ou encore crowdinvesting. Le partage en masse favorise l’utilisation plus rationnelle des biens, augmente les gains d’efficience, réduit le temps d’amortissement et diminue l’empreinte écologique. Le passage d’une économie axée sur la propriété individuelle à une économie favorisant la consommation collective (où le propriétaire devient fournisseur) appelle à repenser les modèles économiques traditionnels. Si cette évolution offre des opportunités évidentes, elle recèle aussi certains risques: les nouveaux modèles d’affaires sont en concurrence avec les anciens, attirent inévitablement des moutons noirs et soulèvent la question de savoir si la législation actuelle est suffisante pour s’attaquer aux nouveaux problèmes qui se posent aux consommateurs et aux entreprises.

Le symposium a fourni un aperçu global des récents développements. Le mot de bienvenue du vice-président de la CFC, Pascal Pichonnaz, a été suivi par le discours d’introduction de la présidente, Marlis Koller-Tumler, qui est brièvement revenue sur les activités de la commission au cours de ses 50 années d’existence. Les participants ont ensuite pu découvrir la nouvelle étude de Deloitte consacrée à l’économie de partage, avant d’assister à la présentation des différents points de vue par des orateurs représentant les entreprises de partage (plateformes en ligne) et les branches économiques traditionnelles. Les deux camps ont d’ailleurs eu l’occasion de débattre des sujets controversés lors d’une table ronde. Enfin, la rencontre s’est achevée avec une présentation donnée par la Secrétaire d’Etat Marie-Gabrielle Ineichen Fleisch, suivie d’un apéritif dinatoire.

Impressions

Dernière modification 29.03.2016

Début de la page

https://www.konsum.admin.ch/content/bfk/fr/home/themen/sekretariat-ekk/dokumentation/jubilaeumsveranstaltung-50-jahre-eidgenoessische-kommission-fuer.paging-2.html